La mobilisation précoce aux soins intensifs, "wake up, get up and get out"

Donnerstag, 21. August 2014, 09:31 Uhr

Une durée de séjour aux soins intensifs et à l'hôpital raccourcie, plus d'autonomie à la sortie, la mobilisation précoce aux soins intensifs améliore le devenir du patient et est de surcroît sûre, comme le montre l'auteure Sabrina Eggmann dans le magazine PHYSIOACTIVE, édition 4/2014.

Sabrina Eggmann, PT MSc, travaille en qualité d'experte en thérapie à l'institut de physiothérapie de l'Inselspital (hôpital universitaire de Berne). Elle est responsable du service interdisciplinaire de soins intensifs de la catégorie I (ensemble des soins intensifs de médecine, hormis les brûlures graves) et initiatrice d'une étude sur l'entraînement en service de soins intensifs ("Effects of an early, combined endurance and resistance training on mechanically ventilated, critically ill patients - a randomised controlled trial").

L'article dans le magazine PHYSIOACTIVE (PDF, 1'847 KB)